Programme

Thème: 

Favoriser des communautés qui se distinguent par leur dévotion à Dieu et leur service à l’humanité

 

L’horaire est maintenant disponible ici: horaire eebq 2019

Les participants sont invités à arriver dès le mercredi 21 aout, 19h, et le programme se termine à 13h le dimanche 25 août.

Il y a des activités pour tous les groupes d’âge.  Les enfants de moins de 3 ans sont sous la responsabilité de leurs parents car il n’y a pas de service de garderie.

Veuillez trouver ci-dessous une brève description de nos conférenciers principaux, Dr. Albert et Mme. Joany Lincoln.

Après avoir embrassé la foi bahá’íe au cours de leurs études universitaires, Joany et Albert Lincoln ont passé plus de quatre décennies en dehors des Etats-Unis : vingt-trois ans vivant et travaillant en France et en Afrique francophone (la Centrafrique, le Cameroun et la Côte d’ivoire), suivis de vingt ans de service au Centre mondial bahá’í à Haïfa, Israël.  Ils ont trois enfants mariés et sept petits-enfants, âgés d’onze à dix-neuf ans.  

Au Centre mondial bahá’í, Mme. Lincoln servait comme conseillère-membre du Centre international d’enseignement.  Dans ce rôle, elle voyageait énormément, visitant des communautés bahá’íes en Afrique, aux Amériques, en Asie, en Europe et dans le Pacifique pour soutenir leurs efforts dans le développement de leurs ressources humaines et l’enrichissement de leur vie communautaire.

En sa qualité de secrétaire général de la Communauté bahá’íe internationale, Dr. Lincoln représentait le conseil suprême élu de la foi bahá’íe aux instances internationaux et dans des interactions avec des chefs d’état et de gouvernement, des diplomates, des hauts fonctionnaires et des personnes d’influence venant de nombreuses parties du monde.

Il était également responsable de la conduite des relations du Centre mondial bahá’í avec son pays-hôte. 

Avant le transfert en Terre sainte, Dr. Lincoln a exercé, pendant 23 ans, les professions d’avocat et de conseiller juridique en France comme en Afrique. 

Mme. Lincoln a étudié la musique classique au niveau universitaire, et par la suite, elle a fait sa maîtrise en ethnomusicologie africaine à l’Université d’Abidjan, en Côte d’ivoire.  Toute sa vie a été marquée d’un engagement avec la musique, et elle continue à s’intéresser activement à la musique de chambre, l’improvisation et la composition.

Les Lincoln regagnèrent les Etats-Unis en janvier 2014 et résident actuellement à Portsmouth, dans l’Etat de New Hampshire, où ils sont impliqués dans les  activités de la communauté bahá’íe locale, tout en se déplaçant sur le plan national et international pour parler devant divers auditoires, animer des cours et séminaires, et consulter avec des institutions bahá’íes.